mardi, mars 20, 2007

L’oméga d’obladi accolé à l’alpha d’oblada... avant la guerre



En lisant le somptueux – crazy, psyché-anticipé, ultra jubilatoire – Black Box Beatles de Claro, ma mémoire vive regrette amèrement, avec un arrière-goût de circuit grillé, de n’avoir suffisamment de laps libre (c’est la faute à maternA et à mes œuvres complètes) pour pouvoir en parler ici, immédiatement, comme on le devrait.

De la tarte à la crème beattles, Claro crée une fiction ultrabright, imaginant la rencontre entre une intelligence artificielle futuriste rencontrant et scannant l’opus des Beattles, virussant peu à peu sa logique et infestant ses références. Dans une écriture menée sur un tempo vif, on lit à la fois une traversée très documentée et précise de l’aventure beattles et un roman SF déjanté, poussant loin les contours du genre. Traquez les hidden tracks !

« Rappel : il n’est pas de mon ressort de sonder les entrailles farceuses des mythes ni d’éplucher l’oignon du verre coloré. Je suis là pour décrypter, trier, archiver, non pour interpréter et divaguer. On attend de moi un peu de sérieux, mais quand veux t’embrasser tout ce que j’ai à faire c’est murmurer à ton oreille les mots que tu veux entendre.
J’ai, apparemment, encore besoin de moi. »

Claro, Black Box Beatles, naïve session, mars 2007, p. 24-25.

Dans la constellation des « sessions » naïve, voici un hit, ladies & gentlemen, so let’s read !

... & un deuxième, aussi, tout juste reçu : La dernière fille avant la guerre de Chloé Delaume, toujours dans les « sessions » naïve, sur Indochine - non, je ne mettrais pas d'illustration d'Indochine même si je trouve que le texte est du grand Delaume, confrontant Anne, le corps fan, vivant son addiction et sa Sirkis mania, au personnage de fiction Chloé... encore un bras de fer autofictionnel à lire, même si vous préfériez Téléphone...

5 commentaires:

pradoc a dit…

Et pour ceux qui préféraient Sonic Youth ? Que vont-ils pouvoir lire ?

rougelarsenrose a dit…

Euh... guetter un prochain livre chez Naïve sessions consacré à/à partir de/dont le motif est Sonic Youth ? Oh ça devrait pas tarder…

pradoc a dit…

Il me paraît difficile d'avoir aimé à la fois Indochine et Sonic Youth et d'écrire indifférement sur l'un ou l'autre. Disons, qu'il y a des goûts qui sont exclusifs.

rougelarsenrose a dit…

Je ne dis pas que Chloé Delaume va écrire un livre sur Sonic Youth (Chloé ?), je dis que Naïve sessions pourrait publier un livre parlant de Sonic Youth - puisque l'objet de leur collection est la rencontre entre un écrivain et un univers musical.

pradoc a dit…

Ok ! Je comprend mieux désormais, d'autant qu'il me paraissait surprenant que C.Delaume se consacre à un deuxième texte sur la musique, juste après sa dernière publication.