lundi, janvier 22, 2007

« Maurice », enculé



… non, je suis dure, « Maurice » (du moins la borne wifi éponyme) a été très gentil en laissant son accès sans mot de passe pendant une dizaine de jours… mille mercis Maurice… je te déposerai bien un cadeau dans ta boîte aux lettres ou un cake aux olives sur ton paillasson… mais à présent il en a attribué un – d’vait en avoir marre que je squatte en permanence... Me voilà donc soumise à l’impitoyable monde kafkaïen de Noos que je soupçonne d’être une entreprise dirigée et animée par des aliens suceurs de sang dont le but est de créer la confusion mentale maximum chez leurs victimes. Afin de dominer le monde. Franchement des gens qui susurrent « bienvenue chez Noos » en boucle sur un répondeur sans qu’on puisse jamais, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, tomber sur un être humain, une adresse email valide ou un numéro de fax qui fonctionne, ça tient du complot international.
Tout ça pour dire que mine de rien ça manque vachement de ne pas pouvoir écouter la radio en streaming, mâter la météo du lendemain à 3 heures du mat’, chercher une bibliographie, une recette, consulter les flux RSS, visiter les « nouveaux amis myspace » et recevoir ses emails dans son lit. Ça fait aussi des vacances en fait…
Ceci – écrit samedi à 18h30 – sera donc posté avec un effet retard, du taf, via clef USB.
(Ou La Quatrième dimension du blog…)

4 commentaires:

S.L. a dit…

C'est sûrement pour ça que j'ai gardé wanadoo (pardon orange) comme fournisseur d'accès. Au moins en appelant le 1014 je parviens à trouver des vraies oreilles et une vraie voix (avec en prime, l'accent de la région...). Cela durera t-il ?
En tous les cas, bonne chance.
PS. La soirée à la Malterie a tenu ses promesses. Le P. de M. fut brillant.

rougelarsenrose a dit…

... oui, j'avais dû prendre Noos car je n'avais de ligne téléphonique fixe ou pour une raison de ce genre... et parce que la couleur orange me donne le teint jaune... mais je ne renonce pas !
Oui (2), grands échos de la Malterie, vivement la suite !...

rougelarsenrose a dit…

... l'épilogue, c'est ma rupture avec Noos (mon hypothèse V se confirme) : en tentant de me rendre dans une de leurs boutiques pour rencontrer un spécimen, je suis tombée sur une manif' d'usagers mécontents lançant des modems contre la vitrine...
Pour ceux qui rencontrent des problèmes, tout est là :
http://www.luccas.org/
Bref, la connexion au pieu c'est pas encore pour tout de suite...

lidell a dit…

la hotline free se défend également dans le thème détresse de l'usager privé d'internet...