mercredi, janvier 10, 2007

(Poète de Merde)



C'est demain, au Palais de Tokyo à Paris, vers 20h30 !

Sylvain Courtoux & Emmanuel Rabu présentent

VIE ET MORT D’UN POETE (DE MERDE)


Opéra crotte-rock en 16 actes de Sylvain Courtoux & friends (Emmanuel Rabu, Lise Etcheverry, Laure Limongi, Jérôme Bertin).

« … Je suis pas un winner
Une pointure alexandrine
J’ai niqué mes inhibiteurs
De recapture d’sérotonine… »


RISE AND FALL OF A POET LOSER

Avec Vie et Mort d’un Poète (de Merde), Sylvain Courtoux se pose en anti-star post maudite ayant définitivement perdu son sang froid – et tous ses amis du milieu de la poésie…
Les chansons hilarantes d’un bidouilleur de génie, fan de pop FM, de post punk et de new wave dans un show inoubliable avec des guest stars littéraires et des pépettes en bodies…

Ne manquez pas le premier opéra de la post-poésie !

« Ce n’est pas de la merde c’est de la poésie. »
JACK SPICER

« La Poésie, des coups, depuis Rimbaud, elle en a reçus. Depuis « la haine de la poésie », « la poésie ça n’existe pas », « la poésie écrite n’a plus lieu d’être » et j’en passe. Alors Vie et Mort d’un Poète (de Merde), vient, à point, de façon singulière et nouvelle, s’inscrire dans cette lignée, dans cette – maintenant – tradition. Et la poésie aime cela ! Elle est faite pour cela ! Ça la fouette et lui redonne un coup de jeune ! Un bon lifting, en somme ! Dont elle a régulièrement besoin. Ça lui est salutaire. Ça la réveille, la sort de son ronron… »
BERNARD HEIDSIECK

« … J’adore ! Un mix entre les chansons de Jacques Lizènes, celles de Stephane Bérard /Nathalie Quintane, Saverio Lucariello, Boussiron mais recrottées maxi par Charles Pennequin avec un fond new wave de chez Auchan et Charlie Oleg et aussi du rut primate secondaire comme j'avais dans le temps avec mon groupe New Mixage néo hara kiri… »
JOËL HUBAUT


>> dernière répét' :

2 commentaires:

Mauricette Beaussart a dit…

J'ai bien reçu l'invitation mais je pourrai pas me rendre au Palais de Tokyo, c'est trop loin et j'ai peur en avion. Mais je serai présente au Palais de la Malterie le 19 janvier.
Les lunettes à verre progressif, c'est comme celles de Sylvain ?
Bon concert !

rougelarsenrose a dit…

... vous allez adorer Mauricette, Sylvain a été grand, très grand...