samedi, avril 26, 2008

On va finir par réagir ou bien quoi ?


... Sinon il n'y a plus qu'à se laisser mettre la tête sous l'eau, l'agonie sera moins longue :

sur le blog de Marc Pautrel, relayant une information de François Bon, on apprend la suppression de la Direction du Livre et de la Lecture par le gouvernement français. Comment peut-on procéder à un tel massacre social, culturel, politique, bref, sur tous les plans, en si peu de temps ? (Encore une nouvelle comme ça et je balance mon passeport dans la lagune)...


(Rien n'est perdu, sans doute, mais ce serait bien de se bouger un peu, quand même, façon directe et/ou La Fontaine mais RÉAGISSONS !...)

6 commentaires:

FB a dit…

et de quoi faire RALBUM 5, que j'écoute en boucle depuis hier, et spécial merci aux MELLANO TUGNY s'ils passent par là...

stupéfié absence totale réactions écrivains à la disparition annoncée de la direction du livre ou son éclatement entre les 3 super--directions programmées par Albanel : y a jamais un d'entre nous qui a bénéficié d'une bourse CNL ou quoi ?

rougelarsenrose a dit…

Merci, François. Tu sais que je ne l'ai pas encore vu, moi, le RALBUM !!! J'ai hâte.

M'en parle pas, je ne comprends pas cette docilité... Bon, on fait quoi, on commence par une pétition ?

F a dit…

pour demander quoi à qui ? dans cet environnement de cynisme et de mépris, rien de tel pour se faire balader en douceur

pour ma part, réponse déjà dans les faits : se débrouiller sans eux et malgré eux, via le Net par exemple, et y compris phynancièrement, http://www.publie.net en particulier

et ta propre réponse : pas se cantonner à l'hexagone, combien de musiciens et de plasticiens vivent à Bruxelles ou Berlin ?

il y a vraiment des choses dures et fortes dans le RALBUM, regrets évidemment de pas voir le Mellano's band s'atteler aussi à Quintane Mauche !

suis estourbi par le batteur, Nicolas Courret, tout au long du disque - apparemment il n'a pas de MySpace perso, tu pourras donner quelques liens ?

et je n'irai pas dénoncer Olivier M à Rage Against the Machine pour influences en partage!

rougelarsenrose a dit…

... évidemment, c'est toujours plus ou moins des coups d'épée dans l'eau les pétitions et autres machins, mais faut quand même râler pour le principe, non ?
& évidemment qu'on continue et continuera sans eux puisqu'on le prouve tous les jours... Heureusement que le monde est monde - et vaste.

Le génial Nicolas Courret joue dans les groupe BED, FL & Headphone, tu trouves tout ça sur myspace - j'avais dû indiquer les liens dans l'un des premiers billets sur le RALBUM. La connexion que j'utilise aujourd'hui est vraiment lente c'est pourquoi je ne réinscris pas ces liens ici - plusieurs minutes pour afficher une page...

F a dit…

thanksobrigado!

Angèle Paoli a dit…

Notez qu'il y a tout de même eu la réaction de Florence sur Poezibao. Et je la comprends. Amusez-vous par exemple à regarder la page de copyright des ouvrages de la collection Poésie/Flammarion que dirige Di Manno ? Combien d'entre eux, d'après vous, n'ont pas bénéficié du concours du CNL et donc du soutien de la Commission Poésie ? Sans ce soutien, il n'existe pas quarante solutions pour la poésie. En revenir à ce qu'elle devrait être : pirate et clandestine. Du Poe-zi-bao quoi !! Comme sous toutes les dictatures.