jeudi, septembre 21, 2006

Billy The Kid


Billy The Kid
Vidéo envoyée par laurelimongi
(vidéo : speciale dedicace C.A. - en supra low tech ; musique « B. The K. » de Kat Onoma, album Billy The Kid, 1992.)

C’était il y a 5 ans environ, au Fresnoy. Grâce à Jacques-Henri Michot, visionnage de Billy The Kid de Luc Moullet dont Jean-Marie Straub & Danièle Huillet transportaient une copie – la seule, me semble t-il d’ailleurs me souvenir – dans leur voiture – parmi de nombreux chats romains (non, ce n’est pas une race : des chats de Rome ; des chats nés dans la banlieue romaine). Moment privilégié s’il en est, que la découverte de ce film dément, fulgurant, avec un Jean-Pierre Léaud sublime, d’une indocilité absolue – Léaud/Billy indociles. Instant rare. Le froid, le gris, l’eau partout (j’y peux rien, c’était l’hiver). La rugosité de J.-M. Straub. La mienne, en réponse (forcément). Ce mélange détonnant d’extrême sensibilité et de violence affleurant, de la pellicule à la salle. L’espace où la frontière des écrans s’efface – et le miroir.

J’apprends aujourd’hui que ce film (avec 6 autres de Luc Moullet) sort en DVD !...

2 commentaires:

NotBilly a dit…

Je veux mon n'veu ou, plutôt, j'acquiece ma nièce.

Je n'avais pas oublié le père Léaud dans mon Billy n'à moi, ni Kat O'.

Le coffret est onéreux, je l'attends depuis son annonce en juin... Noël est une impatience.

jacob_cow a dit…

oui ce film est fantastique ! (et nous sommes aujourd'hui en deuil des Straub, hélàs !)