samedi, octobre 04, 2008

Migraine



... mon amie pour la vie, du moins faut-il s'en persuader (l'envisager comme ennemie serait reconnaître ma défaite).

Hier, j’ai changé de trottoir en sortant du bus, pour rentrer chez moi, un autre monde est apparu. Autres passants, autres chiens au bout d’autres laisses, autres boutiques, autres bars, autre lumière, autre prudence pour traverser. En multipliant soigneusement ces micros déplacements, on ne marcherait jamais deux fois dans ses pas. Multiplions. Même si parfois, marcher dans ses pas rassure.

Aujourd'hui, je me (re)plonge dans les livres du Prix Nocturne, délaissant la Nuit Blanche parisienne (comme presque chaque année depuis un certain retour chaotique - transports en commun ultra bondés, taxis occupés) et Facebook (comme souvent également) dont un heurt de statuts m'accroche néanmoins.

2 commentaires:

peggy a dit…

ah ah ah ah

j'ai un peu honte maintenant, bravo :-)

Olivier a dit…

(à l'encontre des idées reçues, le café soulage les migraines -- sinon il y a le béton armé)