dimanche, juin 29, 2008

Aimer ce que nous sommes




Découvrez Christophe!



Découvrez Christophe!



Découvrez Christophe!

4 commentaires:

Camilla D a dit…

Denise Colomb évoquant Colette Thomas lisant Artaud, Jac Berrocal, etc. et Florian Zeller…

Camilla D a dit…

Réussira-t-on à abstraire de "tonight tonight" la voix de Els Pynoo, bombe blonde de Vive la fête du texte de florian zeller ?

À l'instar de Scott Walker revenu des sixties avec gift et the drift, disques hallucinants et noirs, Christophe poursuit ici ce qu'il a amorcé avec ses deux derniers albums, waoouuuuu…

karen vixen a dit…

Adjani ouvre l'album et un générique calqué sur celui du Mépris le clôt. Touchée par la disgrâce sans avoir ébranlé la société (française) comme Bardot. Le cinéma français s'est-il déporté? Les grands formalistes sont chrétien (Bruno Dumont) ou vertigineux et trash (Gaspar Noé).

Pierre Ménard a dit…

Je viens de mettre en ligne sur Radio Marelle une interview de Christophe diffusée sur le site Deezer à l'occasion de la sortie de son disque "Aimer ce que nous sommes" mixée avec des extraits de son magnifique album.
"Et tout au bout du jour, quand il décline, quand moi je me ranime, tu ne deviens plus qu'une vapeur diurne, l'anneau de Saturne, qui me tourne, tourne autour, et si le temps m'offrait l'aumône de lui-même, je l'utiliserais encore et bien fait, à aimer ce que tu es, à aimer ce que je suis, en sommes, aimer ce que nous sommes." C'est en effet la nuit, lorsque la Lune monte, que Christophe a écrit les morceaux luxuriants et lyriques de ce disque. "Tonight, tonight, tonight, encore un jour de moins et je m'en lave les mains. Qu'est-ce qui vous pousse à vous lever le matin ? Les portes de la nuit ne sont jamais fermées à clé."