mercredi, juin 25, 2008

Tortue ou tamanoir ?


Aujourd’hui, une femme qui lisait La Valse lente des tortues en marchant, d’une bonne corpulence la dame, m’est copieusement rentrée dedans. Boum. Je pensais qu’elle allait modifier sa trajectoire, et puis non. Ya pas à dire, ça absorbe, Catherine Pancol. Faut dire qu’il lui restait une vingtaine de pages, le suspens devait être intolérable. Où l’on imagine bien l’usage allégorique – le tableau est composé – du terme « valse ». (Toujours soigner les seuils des textes.) Non pas quelque chose d’aérien à trois temps sur un parquet ciré mais un chassé-croisé un peu maladroit… et qui fait réfléchir (zavez déjà vu valser des tortues, vous ? c’est forcément méta-phorique, méta-physique, méta-lurgique, méta-laine tu vas choper la crève…) Mais c’était bizarre en pleine cohue à Saint-Lazare. Boum. Le Placage rapide du tamanoir… Pendant ce temps, sur Facebook, on me propose de savoir quels sont les défauts des hommes qui me font « craquer »… comme si je ne les connaissais pas suffisamment, ça va, tout le staff de Facebook n’est pas obligé de le savoir pour refiler l’info aux grandes entreprises de la planète (sinon, dans quarante ans, on va sonner à ma porte, et ce sera un androïde concentrant tous les défauts qui me font « craquer » chez les hommes, que me proposera une filiale de Coca-Cola pour la modique somme de 3000 supereuros – 5 fois le montant de ma retraite mensuelle…), tout en essayant de me classer en « drunken friend », là c’est carrément l’abus, je ne bois plus que du champagne ! (donc très peu et peu souvent, ne me faites pas écrire ce que je n’ai pas écrit.)

3 commentaires:

Camilla D a dit…

J'adore ce texte ! Magnifique !

Philippe De Jonckheere a dit…

Laure, une prochaine fois qu'on se voit, je crois qu'il faudra que je t'apprenne quelques rudiments de placages, avec un peu d'entrainement, même les gros on les mets parterre.

Amicalement

Phil

rougelarsenrose a dit…

C'est gentil Philippe, ça va m'être fort utile ! Mon père avait bien tenté de m'apprendre il y a quelques années mais j'ai pas retenu grand chose...
Amicalement,
L